JANUARY 12, 2010

seismeHAITI001en thumbnail
SEISME EN HAITI. thumbnail
SEISME EN HAITI. HOPITAL GENERAL DE PORT-AU-PRINCE. thumbnail
SEISME EN HAITI. HOPITAL GENERAL DE PORT-AU-PRINCE. thumbnail
SEISME EN HAITI. SCENES DE PILLAGES DANS LES RUES DE PORT-AU-PRINCE. thumbnail
SEISME EN HAITI. PILLAGE DE COMMERCES DANS LA CAPITALE DE PORT-AU-PRINCE. thumbnail
SEISME EN HAITI. PILLAGE DE COMMERCES DANS LA CAPITALE DE PORT-AU-PRINCE. thumbnail
seismeHAITI020 thumbnail
SEISME EN HAITI. PILLAGE DE COMMERCES DANS LA CAPITALE DE PORT-AU-PRINCE. thumbnail
SEISME EN HAITI. PILLAGE DE COMMERCES DANS LA CAPITALE DE PORT-AU-PRINCE. thumbnail
SEISME EN HAITI. thumbnail
SEISME EN HAITI. thumbnail
RECONSTRUCTION EN HAITI. thumbnail
RECONSTRUCTION EN HAITI. thumbnail
RECONSTRUCTION EN HAITI. thumbnail
RECONSTRUCTION EN HAITI. thumbnail
REPORTAGE: 2 MOIS APRES LE SEISME, DANS LA CAMPAGNE HAITIENNE. thumbnail
REPORTAGE: 2 MOIS APRES LE SEISME, DANS LA CAMPAGNE HAITIENNE. thumbnail
REPORTAGE: 2 MOIS APRES LE SEISME, DANS LA CAMPAGNE HAITIENNE. thumbnail
REPORTAGE: 2 MOIS APRES LE SEISME, DANS LA CAMPAGNE HAITIENNE. thumbnail
seismeHAITI055 thumbnail
REPORTAGE: 2 MOIS APRES LE SEISME, DANS LA CAMPAGNE HAITIENNE. thumbnail
VIE QUOTIDIENNE A PORT-AU-PRINCE, 2 MOIS APRES LE SEISME DU 12 JANVIER 2010. thumbnail
VIE QUOTIDIENNE A PORT-AU-PRINCE, 2 MOIS APRES LE SEISME DU 12 JANVIER 2010. thumbnail
VIE QUOTIDIENNE A PORT-AU-PRINCE, 2 MOIS APRES LE SEISME DU 12 JANVIER 2010. thumbnail
seismeHAITI070 thumbnail
REPORTAGE EN HAITI, 2 MOIS APRES LE SEISME DU 12 JANVIER 2010. thumbnail
seismeHAITI001en
SEISME EN HAITI.
SEISME EN HAITI. HOPITAL GENERAL DE PORT-AU-PRINCE.
SEISME EN HAITI. HOPITAL GENERAL DE PORT-AU-PRINCE.
SEISME EN HAITI. SCENES DE PILLAGES DANS LES RUES DE PORT-AU-PRINCE.
SEISME EN HAITI. PILLAGE DE COMMERCES DANS LA CAPITALE DE PORT-AU-PRINCE.
SEISME EN HAITI. PILLAGE DE COMMERCES DANS LA CAPITALE DE PORT-AU-PRINCE.
seismeHAITI020
SEISME EN HAITI. PILLAGE DE COMMERCES DANS LA CAPITALE DE PORT-AU-PRINCE.
SEISME EN HAITI. PILLAGE DE COMMERCES DANS LA CAPITALE DE PORT-AU-PRINCE.
SEISME EN HAITI.
SEISME EN HAITI.
RECONSTRUCTION EN HAITI.
RECONSTRUCTION EN HAITI.
RECONSTRUCTION EN HAITI.
RECONSTRUCTION EN HAITI.
REPORTAGE: 2 MOIS APRES LE SEISME, DANS LA CAMPAGNE HAITIENNE.
REPORTAGE: 2 MOIS APRES LE SEISME, DANS LA CAMPAGNE HAITIENNE.
REPORTAGE: 2 MOIS APRES LE SEISME, DANS LA CAMPAGNE HAITIENNE.
REPORTAGE: 2 MOIS APRES LE SEISME, DANS LA CAMPAGNE HAITIENNE.
seismeHAITI055
REPORTAGE: 2 MOIS APRES LE SEISME, DANS LA CAMPAGNE HAITIENNE.
VIE QUOTIDIENNE A PORT-AU-PRINCE, 2 MOIS APRES LE SEISME DU 12 JANVIER 2010.
VIE QUOTIDIENNE A PORT-AU-PRINCE, 2 MOIS APRES LE SEISME DU 12 JANVIER 2010.
VIE QUOTIDIENNE A PORT-AU-PRINCE, 2 MOIS APRES LE SEISME DU 12 JANVIER 2010.
seismeHAITI070
REPORTAGE EN HAITI, 2 MOIS APRES LE SEISME DU 12 JANVIER 2010.

21 janvier. Une marchande de rue sur l'avenue Dessalines. Durant les premiers jours, il était difficile pour les habitants de trouver de l'eau potable et de quoi se nourrir

21 janvier. L'hôpital Général est envahi de malades et blessés qui continuent d'arriver. Les patients sont installés à même la cour de l'Hôpital. Ici pas d'électricité, ni d'eau pour les opérations et les amputations se font sans anesthésiants. Un enfant hurle de douleur sous les yeux impuissants de sa grand-mère

Faute de places, les patients sont installés dans la cour de l'hôpital

19 janvier. La cathédrale de Port-au-Prince, symbole de la capitale, entièrement détruite. L'Archevêque sera retrouvé dans les décombres plusieurs jours après

Un enfant récupère ce qu'il peut

20 janvier. Des pillages ont lieu sur les toits des réserves des magasins détruits. Malgré la médiatisation des ces actes violents, ces faits ont été minoritaires dans la ville

Un enfant s'est risqué sous les décombres d'un immeuble effondré afin de récupérer toutes sortes d'objets dont il pourra soutirer un peu d'argent

22 janvier. Alors que les décombres comment à être déblayés, des haïtiens cherchent à récupérer des objets dans les décombres

21 janvier. Une famille avec ce qu'il leur reste comme affaires personnelles

17 janvier. Une famille endormie sur le trottoir de leur maison. Durant les nuits qui suivirent le séisme , la plupart des habitants de la capitale préférèrent dormir sur le trottoir de peur qu'une réplique n'effondre les restes de leur maison

9 mars. Sur le mur gardant la garnison de l'armée américaine installée depuis le séisme, un dessin du graffeur Jerry

13 mars. Des volontaires évacuent les gravas du rez-de-chaussée de la Maternité, complètement écroulée

20 mars. Des travailleurs haitiens sont employés par le propriétaire d'une banque et d'un transfert de fond afin de déblayer les décombres du bâtiment

5 mars. Hélicoptère de l'ONU stationné à proximité d'un camp de déplacés de Léogâne

4 mars. Distribution de kit de cuisine et de matelas à Gressier, par Caritas, organisé au Centre de l'organisation haïtienne Iteca

5 mars. Camp de déplacés géré par de jeunes haitiens dans la ville de Carrefour, 2 mois après le séisme

Des enfants dans le camp de Carrefour

7 mars. Construction du camp de Corail, dans les collines, à une quinzaine de kilomètres au nord de Port-au-Prince. Ce terrain a été donné aux habitants ayant perdu leur logement dans la capitale

1er mars. Camp de déplacés sur le Champ-de-Mars

24 mars. Un homme lave ses vêtements sur l'avenue Dessalines, une ancienne artère commerciale et anciennement animée de la capitale

Les déchets de la journée entassés dans les rues sont brûlés régulièrement , faute de système d'évacuation des poubelles

20 mars. Orphelinat dans Port-au-Prince. L'adoption en Haïti par des pays étrangers était déjà important. Le séisme a fait bloquer toutes possibilités de finir les adoptions en cours. Les orphelinats, nombreux dans le pays, ont durement souffert du manque

7 mars. Distribution alimentaire organisée par différentes ONG et sous surveillance de l'armée américaine. L'arrivée de l'armée US a été très critiquée. Bloquant durant les deux premiers jours l'aéroport - afin de pouvoir débarquer ses milliers de soldats - la raison de sa présence en force sur l'île ne semblait pas pertinente